La Justice Restaurative

Selon le Service correctionnel du Canada, la Justice Restaurative est une philosophie et une approche dans le cadre de laquelle la criminalité et les conflits sont considérés surtout comme des torts causés aux personnes et aux relations. Elle vise à offrir aux personnes touchées par un crime ou un conflit (les victimes, les délinquants et les membres de la collectivité) la possibilité de participer volontairement, dans un climat sécurisé, à des processus et de communiquer entre elles en vue de favoriser la responsabilisation, la réparation et un cheminement qui mènera à la compréhension, à des sentiments de satisfaction, à la guérison, à la sécurité et à l’apaisement. La Justice Restaurative est une approche non conflictuelle et non punitive qui met l’accent sur le rétablissement des victimes, la responsabilisation des délinquants et la participation des citoyens, de manière à créer des collectivités plus saines et plus sûres.

L’intérêt du programme de Justice Restaurative est d’avoir un champ d’action large et adaptable aux besoins des acteurs (entretien auteur-victime, groupe). L’effet est triple : démystification de l’auteur pour les victimes, responsabilisation des auteurs, désengorgement du système judiciaire.

Le programme ayant avant tout une visée psychologique et non la répréhension ou la réparation pénale/civile. Le programme s’établit sur base du volontariat des acteurs et sur des confrontations individuelles ou groupales, avec des victimes directes ou indirectes, en pré-sentencielle, post-sentencielle ou hors procédure judiciaire.

L’ARCA est un acteur reconnu dans les mesures de justice restaurative (rencontres auteurs-victimes, Cercles de soutien et de responsabilité, médiation restaurative), dans la mise en place d’action recherche et les réflexions politiques. C’est dans ce contexte que l’ARCA et Citoyen & Justice ont signé une convention partenariale en 2016 dans l’optique de promouvoir une réflexion commune sur le développement de la justice restaurative en France, permettre un échange entre les professionnels intervenant sur le terrain et les chercheurs dans le champ de la criminologie, et favoriser le développement de pratiques socio-judiciaires allant dans le sens d’un accompagnement adapté.

Télécharger notre dossier -Présentation et questions fondamentales Justice restaurative-

Justice restaurative : Signature d’une convention de partenariat entre l’ARCA et Citoyens et Justice Copyright Citoyen&Justice